CO2

La taxe carbone en danger si elle ne se réforme pas

Annoncer la révolution automobile qu'on n'attendait pas
Le cap pris en 2014 en matière de fiscalité sur les carburants a consisté à ajouter une "composante carbone" afin de faire en sorte que la tonne de carbone soit petit à petit valorisée comme on avait estimé qu’elle devait l’être pour inciter à développer des comportements et des solutions "bas carbone". 
 
Comme l’indique le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire sur son site : "En 2014, dans un contexte où la France se fixe des objectifs ambitieux de réduction des émissions de GES, une composante carbone est introduite dans la TICPE. Elle concerne les particuliers comme les professionnels. La composante carbone évolue régulièrement : 14,50 €/tonne de CO2 en 2015 et 30,50 €/tonne de CO2 en 2017." 
 
Comme on le sait, on partait de très bas (7 euros par tonne en 2014) et il était dès le départ prévu que l’on chemine lentement vers une valorisation à 100 euros/t en 2030, en passant en 2022 (fin du quinquennat) par 65 euros/t. 
read more

CO2 : au tour des poids lourds

Emissions lourdes

De manière plus discrète que ce n’a été le cas pour les véhicules particuliers et utilitaires légers, le Conseil des ministres de l’Environnement qui s’est réuni le 9 octobre à Luxembourg s’est également penché sur la proposition de la Commission concernant la réduction des émissions des poids lourds. Si les positions se distribuent assez largement de la même manière, le dossier est spécifique car, comme l’ont souligné certains, un poids lourd n’est pas une "grosse voiture" et en mesurer la consommation comme les émissions de manière normalisée est infiniment plus complexe.
Pour cette raison, les transporteurs comme les autorités ont du se contenter longtemps d’informations "commerciales" éparses et incertaines et il n’existait pas jusqu’alors de mesures des émissions moyennes des véhicules mis en marché par les différents fabricants de véhicules lourds en Europe. Ce sera désormais possible grâce à la mise au point d’une procédure appelée VECTO pour Vehicle Energy Consumption Calculation Tool qui permet de simuler les émissions de CO2 des véhicules dans différentes configurations d’usage du type longs trajets, messagerie, livraisons en ville, construction, cars et bus … read more

Vehicle fuel economy standards and technology adoption – comparing the U.S. and Europe

Journée du Gerpisa n°: 
223
Date: 
8 January, 2016 - 14:00 - 17:00
Place: 

ENS Cachan (!!!! changement de salle: salle M.Pollak, bâtiment Laplace, 2ème étage)
Plan d’accès de l’école : http://www.ens-cachan.fr/version-francaise/outils/plan-d-acces/;
plan du campus www.ens-cachan.fr/adminsite/objetspartages/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOC...

Pour des raisons évidentes, pensez à vous munir d’une pièce d’identité. Ceux qui souhaiteraient venir en voiture et stationner leur véhicule dans l’enceinte de l’ENS Cachan sont avisés de se manifester au moins 48h à l’avance, afin que leur plaque d’immatriculation soit enregistrée à l’accueil… Ecrivez à gery.deffontaines@ens-cachan.fr

Speaker/s
Presentation/s

Presentation
How do the U.S. and Europe regulate fuel efficiency? Is there evidence that regulation leads to technology adoption?
The presentation will first give an overview of the different regulatory systems employed on both sides of the Atlantic to improve fuel efficiency of light vehicles. Then the seminar will focus specifically on the question of technology-inducing effects of regulation in the vehicle sector – many countries have been tightening passenger vehicle fuel economy standards.
The paper provides the first empirical evidence on the effects of fuel economy standards on technology adoption. We investigate changes in the rate and direction of technology adoption, that is, the extent to which technology is used to increase fuel economy at the expense of other vehicle attributes.
We find that recent changes in U.S. and European standards have both increased the rate of technology adoption and affected the direction of technology adoption. Producers reduced horsepower and torque compared to a counterfactual in which fuel economy standards remained unchanged.
We estimate opportunity costs from reduced horsepower and torque to be economically significant relative to the gains from fuel savings.

Reference
The discussed paper will be published in January 2016 in the Journal of Public Economics: read more

Syndicate content