autopartage

CNPA - UTP: an alliance for new mobilities to come out of infancy

20 years of public policies on mobilities in a nutshell

For decades, private and public transport have formed an irreconcilable couple, an irreconcilable opposition.
 
The former were expanding spontaneously, allowing urban sprawl, eating all the space and generating pollution and congestion.        
It was then considered - not without reason - that it was imperative to organise the "modal shift" by taxing the car, making parking difficult and expensive and organising congestion. Conversely, public transport deserved to be massively subsidised and to be a priority in the allocation of state and local authority public speding as well as in the allocation of space. Through hard work, this dichotomous approach has finally achieved some success in major cities where the car has actually backed down.
However, due to the inability of these and other public policies (land and development) to contain urban land price growth and/or to match employment and residential location, urban sprawl has continued, mobility needs have increased, public transport has not been able to cover them, the number of vehicles per household has continued to increase and there are now two deadlocks.
 
read more

CNPA - UTP : une alliance pour faire sortir les nouvelles mobilités de l’enfance

20 years of public policies on mobilities in a nutshell

Pendant des décennies, transports individuels et transports publics ont formé un couple irréconciliable, une indépassable opposition.
 
Les premiers se développaient spontanément, permettaient l’étalement urbain, mangeaient tout l’espace et généraient pollution et congestion.
On considérait alors –non sans raisons- qu’il fallait impérativement organiser le "transfert modal" en taxant la voiture, en rendant le stationnement difficile et couteux et en organisant la congestion. Inversement, le transport public méritait d’être massivement subventionné et d’être prioritaire dans l’allocation des dépenses d’investissement de l’Etat et des collectivités comme dans l’allocation de l’espace. A force d’acharnement, cette approche dichotomique a fini par engranger quelques succès dans les grandes métropoles où la voiture a effectivement reculé.
read more

L’autopartage au Japon : Un marché en pleine expansion mais fortement contrasté - Séminaire du GERPISA - Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER - 9 mars 2018

Date: 
09/03/2018

Journée du GERPISA n°239 – Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER
 
L’autopartage au Japon : Un marché en pleine expansion mais fortement contrasté
 
 
Vendredi 9 mars 2018 (09h00-10h30)
Au CCFA, 2 rue de Presbourg, 75008 Paris (métro et RER Charles de Gaulle Etoile)
 
Intervenants :
Yveline LECLER
Université de Lyon (Sciences-Po Lyon), Institut d’Asie Orientale (ENSL, CNRS UMR 5062)
Bruno FAIVRE D’ARCIER
Université de Lyon (Lyon2), Laboratoire Aménagement, Économie, Transports (CNRS UMR 5593)
Programme
08h45 – accueil
9h00 – 10h30 – présentation par Yveline LECLER & Bruno FAIVRE D’ARCIER, de leur recherche récemment conduite au Japon sur l’autopartage et ses acteurs économiques, puis Q&A avec la salle
read more

Photo volontairement non sexy pour service bien réel - un million d'utilisateurs

Rapport PIPAME - Usages novateurs et nouvelles mobilités - janv. 2016

Jullien, B., & Rivollet B. (2016).  Rapport PIPAME - Usages novateurs et nouvelles mobilités - janv. 2016.

De nouveaux usages de la voiture se développent (autopartage, covoiturage…),
fondés sur l’utilisation plutôt que sur la propriété du véhicule. Portés par les
technologies du numérique, ces nouveaux services sont susceptibles de
transformer profondément les pratiques de mobilité, tout en modifiant les rapports
entre les acteurs – nouveaux et traditionnels – qui contribuent à les mettre en
oeuvre.

L’étude dresse un état des lieux des usages novateurs de la voiture et explore les
conditions et les conséquences d’un développement à grande échelle des offres
qui les sous-tendent. La confrontation de ces offres avec les besoins de mobilité
laisse entrevoir de fortes opportunités de développement pour ces nouveaux
services, moyennant un déploiement de stratégies adaptées.

L’examen détaillé de la situation des ménages pour répondre à leurs impératifs
de déplacement, sur la base de critères de densité démographique et de pouvoir read more

Qui développera les nouveaux usages de l’automobile et pour qui ?

Journée du Gerpisa n°: 
224
Date: 
5 February, 2016 - 14:00 - 17:00
Place: 

Bâtiment Laplace - 2ème étage - Salle Pollak
ENS Cachan
61, Avenue du Président Wilson
94235 Cachan

Speaker/s
Presentation/s
De nouveaux usages de la voiture se développent (autopartage, covoiturage…), fondés sur l’utilisation plutôt que sur la propriété du véhicule. Portés par les technologies du numérique, ces nouveaux services sont susceptibles de transformer profondément les pratiques de mobilité, tout en modifiant les rapports entre les acteurs – nouveaux et traditionnels – qui contribuent à les mettre en œuvre. 
 
Conscients de tels enjeux, la direction générale des Entreprises et le Commissariat général au Développement durable ont lancé l’étude « Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités ». L’étude dresse un état des lieux des nouveaux usages de la voiture et explore les conditions et les conséquences d’un développement à grande échelle des offres qui les sous-tendent. 
 
read more

Les constructeurs peuvent-ils faire décoller l’auto-partage ?

Ford a annoncé au début de cette année le lancement d’une expérience pilote à Bangalore en Inde. Constatant que, bien que désireux de disposer d’un véhicule "personnel", une large partie des ménages n’avait pas les moyens de se les payer, il s’agit de permettre à de petits groupes de les acquérir en commun et de les assister pour en organiser le partage entre eux : amis, familles, collègues de travail, voisins, ces petits groupes de personnes qui se connaissent, se font confiance et exercent les uns sur les autres un certain contrôle parce qu’ils sont quoiqu’il arrive amenés à se revoir correspondent à des configurations qui peuvent permettre de lever certaines barrières au partage dont on connaît l’importance. read more

Les innovations de rupture dans les dynamiques présentes de l’automobile

Journée du Gerpisa n°: 
217
Date: 
13 March, 2015 - 14:00 - 17:00
Place: 

ENS Cachan (RER Bagneux)
Auditorium Chemla (niveau -1, bâtiment Institut d’Alembert)

Speaker/s
Presentation/s

Journée du GERPISA n°217

                                                                                         read more

Pourquoi il ne faut pas abandonner l’autopartage aux autopartageurs d’aujourd’hui

photo-5.jpeg

La presse s’est fait l’écho cette semaine des résultats d’une nouvelle enquête de 6T pour l’ADEME. Elle complète l’Enquête Nationale Autopartage (1) qu’on avait découverte en janvier en se concentrant sur la "trace directe", c’est à dire la possibilité offerte à l’autopartageur de prendre son véhicule en un point et de le laisser en un autre.
Elle corrige de ce point de vue les lacunes de la précédente enquête dont le spectre était beaucoup plus large et qui n’avait du coup pas pu fournir d’éléments suffisants sur les spécificités d’Autolib puisque, sur 1923 répondants seuls 28 étaient des « autolibeurs » parisiens.
Dans cette seconde enquête au contraire, 6T a souhaité saisir les apports respectifs de Autolib par rapport à un système d’autopartage dit "en boucle" tel qu’il est proposé par Mobizen en Ile de France : l’enquête a ainsi obtenu 1169 réponses ; 644 d’utilisateurs d’Autolib et 525 d’utilisateurs de Mobizen (2).

Autant que les résultats eux mêmes, c’est l’appréciation qui en est faite et la communication qui en est tirée qui importe ici (3). Les auteurs brandissent ainsi comme un étendard le fait qu’une Autolib remplace 3 VP et qu’un véhicule Mobizen en remplace 7. read more

Bolloré-Renault : la bonne nouvelle de la semaine

ghosn-bollore-1917168-jpg_1717680.JPG

En même temps qu’étaient annoncées les 34 mini-plans industriels jeudi, on avait confirmation de ce que les incompatibles d’il y a deux ans s’étaient finalement trouvés de bonnes raisons de coopérer : Renault et Bolloré signaient un accord pour étudier le développement commun de solutions d'auto-partage et de coopération pour les voitures électriques. L’accord faisait suite à celui, plus discret, par lequel la SNCF prenait le contrôle de Greencove et confirmait ainsi que, de l’autre côté de la frontière, autrefois infranchissable, qui sépare la mobilité individuelle du transport public, on ne se contentait plus de regarder avec intérêt l’autopartage se développer mais entendait en devenir un des acteurs majeurs. read more

Les écologistes face à l’automobile : le réformisme vaincu par l’autisme

visuelcolloque1.gif

Sous l’égide de Denis Baupin, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Agir pour l’Environnement organisait vendredi un colloque dont le thème était : "Quel avenir pour l’automobile face aux contraintes écologiques et sanitaires ?". Invité à intervenir dans l’une des trois tables rondes de la journée qui se tenait l’après-midi, j’ai pris la peine d’assister à l’ensemble des débats. Ceux-ci avaient, selon la plaquette d’invitation, vocation à augmenter les capacités d’anticipation des différents "stakeholders" en partant d’un principe énoncé ainsi : "Face aux menaces pesant sur ce secteur stratégique, l’Etat, les parlementaires, les élus locaux mais aussi les industriels, les syndicats et les associations de protection de l’environnement sont condamnés à s’entendre au risque d’accroître une crise économique, sociale et écologique." read more

Syndicate content

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system
randomness