Europe de l'Est

National, sectoral and regional innovation systems: their interactions and influence on suppliers' strategies

Pourquoi Indonésie et Thaïlande sont des émergents majeurs alors que Mexique et PECO sont des émergents mineurs ?

ouverture-1190471-jpg_1061844.JPG

Les 21èmes Rencontres Internationales du Gerpisa qui se tenaient cette semaine à l’ENS Cachan ont une nouvelle fois montré tout l’intérêt d’un réseau mondial de recherche sur l’industrie automobile comme le Gerpisa. Alors que la presse française commence à regarder par exemple la Thaïlande et l’Indonésie parce que PSA et Renault y annoncent des investissements importants, un collègue japonais très introduit chez Toyota présentait vendredi ses travaux sur les dynamiques des productions et marchés dans le Sud Est asiatique.

Il y confirmait la très grande différence qui marque l’intégration régionale dans cette région que contrôle l’industrie japonaise et celles que nous connaissons en Europe ou que nos collègues américains ou mexicains décrivent pour l’Amérique du Nord. Cette différence tient en deux éléments. Le premier concerne le degré de contrôle des émergents régionaux par les firmes en place de la région. Le second concerne l’importance relative des marchés intérieurs et des marchés d’exportation. lire la suite

Le problématique développement de l’automobile en Bulgarie

great-wall_400.jpg

Dans le rapport Cars 21 de l’été 2012, certains "stakeholders" avaient obtenu que soit soulignée l’incohérence de la politique européenne qui a cherché à favoriser le développement de l’industrie automobile dans les PECO en soutenant, en particulier, les implantations coréennes et qui s’inquiète aujourd’hui des problèmes de surcapacités. La Banque Européenne d’Investissement fût particulièrement active sur le premier volet. La récente communication de la DG Entreprise sur l’automobile "Europe 2020" milite pour une gestion "douce" des "ajustements structurels" réputés nécessaires et propose pour cela d’activer le Fonds Européen de Modernisation.

Bien plus que les questions de politiques commerciales et la faculté des constructeurs coréens à importer sans droits de douanes des véhicules depuis leur base domestique, ce sont évidemment ces usines européennes qui posent aujourd’hui problème aux constructeurs européens en Europe et la question de la faculté des constructeurs asiatiques à poursuivre l’expansion de leurs bases productives en Europe mérite par conséquent d’être posée. Le "dossier bulgare" qui s’est ouvert en 2012 devrait très clairement la mettre en débat. lire la suite

Syndiquer le contenu

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"